3 juil. 2016

L'atelier geek : Housse de portable TARDIS

Coucou à tous ! 

Aujourd'hui je vous présente ma dernière création : ma toute nouvelle housse pour portable, que j'ai fait moi-même ! 

Parce que oui, moi aussi j'ai mon petit côté geek, j'ai choisi pour thème une de mes séries préférées : Doctor Who et décidé que ma housse serait en forme de TARDIS. Et voici ce que ça donne : 




Pour la réaliser, je me suis basée sur ma vieille pochette, qui avait vraiment mauvaise mine, voyez plutôt :


Bouh ! qu'est ce qu''elle est en sale état !


J'ai pris ses mesures, je lui ai enlevé la coque en plastique qui maintient le téléphone pour la réutiliser, et j'ai également récupéré les aimants pour le système de fermeture. 

J'ai ensuite pris de la feutrine (et oui, encore, ça vous étonne ?^^), et j'ai découpé 2 grandes bandes à la taille de l'ancienne pochette, une bleue foncée pour l'extérieur et une blanche pour l'intérieur. J'y ai découpé des trous, comme sur l'ancienne, pour l'appareil photo et le son. 

Sur 2 petites bandes de feutrine noire, j'ai brodé (vite-fait car je n'y connais rien en broderie) "Police public call box", puis je les ai collées sur la feutrine bleue avec de la colle à tissus. J'ai ensuite découpé 4 carrés blancs et 12 carrés bleus pour représenter les cadres du TARDIS, et les ai également collés, puis j'ai brodé avec un peu de fil bleu sur les carrés blancs pour représenter les fenêtres. 

Une fois "la déco" terminée, j'ai assemblé les grandes pièces. Entre la feutrine bleue et la blanche, j'ai rajouté un peu de carton pour faire en sorte que ça soit rigide. J'y ai également placé un des 2 aimants qui serviront à fermer la housse. Le deuxième aimant, je l'ai placé dans la languette que j'ai réalisé là encore avec un bout de feutrine bleue et un bout de feutrine blanche. 

Feutrine bleue et blanche sont assemblées au point de feston (voir mon tuto "rainbow cake"), et j'ai cousu la languette pour la fermeture. 
Enfin, j'ai collé la coque en plastique à l'intérieur pour pouvoir maintenir le téléphone. 

Et voilà le travail ! 






2 commentaires: